Trucs et astuces pour soigner vos jumelles

Soins et transports de vos optiques

Maintenant que vous avez choisi votre optique, de quoi d’autre avez-vous besoin?
Vous avez besoin de protéger ce en quoi vous avez investi.

Cela signifie:
-empêcher les chocs au sol ou contre d’autres objets
-les garder propres
-Les garder secs
A présent, nous allons expliquer des techniques et du bricolage pour vous aider à y arriver efficacement.

  • Transporter ses jumelles

Les jumelles peuvent être transportées de multiples façons:

-attachées à une courroie autour du cou ou à un harnais pour les garder disponibles,
-dans une sacoche
-dans une malette
-dans un sac à dos.

Chacune de ces solutions a des avantages et des inconvénients.

Lorsque les gens sont novices dans l’observation des oiseaux, habituellement ils ne portent pas un monoculaire ou un appareil photo.
Tout ce qu’ils portent sont des jumelles, une bouteille d’eau, et un guide de terrain.

De fait les deux derniers objets sont transportés dans un sac ou sur une ceinture, afin de garder leurs mains libres pour tenir les jumelles. Ainsi ils sont toujours prêts à réagir.

Certaines personnes mettent la sangle des jumelles autour de leur cou, ou la mettent au-dessus de leur épaule, et d’autres l’enroulent autour de leur poignet. Dans tous les cas, ils utilisent quelque chose pour tenir leurs jumelles quand ils ont besoin de leurs mains pour réaliser autre chose.

Comme indiqué précédemment, il est essentiel de maintenir des jumelles stables.
Pour cela, il y a une astuce! C’est de vous procurer une large sangle non extensible.
Explications ci-dessous:

Le problème est qu’alors que des sangles élastiques peuvent vous fournir un peu de confort supplémentaire, elles ne peuvent pas vous aider à tenir vos jumelles stables.
A l’utilisation, une large sangle réparti assez bien le poids des jumelles pour enlever la plupart de l’inconfort et maintien la stabilité.

Plus tard, une fois qu’une longue vue monoculaire et/ou qu’un appareil photo vidéo est ajouté à l’équation, tout cet attirail devient lourd, et quelque chose doit quitter les mains.
La solution est d’acheter un harnais pour jumelles.Là vous aurez le choix de différents modèles. Certains en croix dans le dos, d’autres faits en une sangle verticale qui passe entre les omoplates.

Il n’y a pas d’avantages particuliers à l’une ou l’autre forme.
Comme avec des sangles de jumelles, on en trouve faits dans des matériaux extensibles et non extensibles, avec des compromis entre le confort et le rapport de stabilité-fixité.

Bricolage
Afin de modifier des sangles de jumelles et passer d’une sangle de cou à un harnais, il vous faudra fabriquer un système guide avec crochet.

Les matériaux préconisés pour cette fabrication sont
-2 mousquetons pivotants en plastique,
-2 porte-clés fendus de diamètre assez grand pour accepter la fin de crochet des mousquetons,
-4 rivets,
-1 kit de rivets.

Attachez les sangles aux jumelles, coupez le guide de la sangle assez long pour laisser le guide sur la sangle et riveter un mousqueton à chaque extrémité de la partie principale de la sangle.
Enfilez chaque extrémité coupée de la courroie dans la boucle fermée d’un mousqueton et rivetez la sangle pour fixer la boucle. (Un cordonnier multiservice ou un maroquinier près de chez vous pourrait éventuellement faire le rivetage.)
Répétez ce processus avec la fin de la coupe des guides et les porte-clés fendus. Maintenant, les guides peuvent être accrochés par les
crochets soit sur la sangle ou soit sur le harnais.

  • Transporter sa longue-vue monoculaire

La façon la plus simple de porter une longue-vue est de la monter sur un trépied et de la porter sur l’épaule. Cela signifie que ce monoculaire doit être dédié à une utilisation identique aux jumelles.
Pour la plupart des ornithologues amateurs,ont trouvé les choses compliquées et ont pensé d’autres systèmes.

Il existe trois dispositifs destinés à aider au transport d’un monoculaire sur trépied:

1/Les sangles pour trépied

Elles vous permettent de porter le trépied sur l’épaule, mais ce système peut être très gênant quand la longue-vue est montée fixe sur le trépied.

2/Les jambières pour trépieds

Appelées aussi “leg wraps” ce sont des coussins de mousse qui enveloppent les jambes du trépied et qui réduisent la pression de son poids sur notre épaule.
Certains trépieds ont déjà ce système en place.Pour les trépieds qui ne l’ont pas, ils peuvent être achetés déjà fait.

Bricolage
Vous pouvez également réaliser des jambières pour trépied chez vous en utilisant de l’isolant pour tuyaux.
Pour le mode “enveloppement jambe du trépied”, il faut acheter ce type d’isolation qui existe déjà conçue avec une bande adhésive recouverte d’une bande de matière plastique.
Coupez l’isolant à la longueur désirée, positionnez sur les jambes du trépied, et retirez la bande de matière plastique, pour fixer l’isolant sur lui-même en enserrant la jambe du trépied.

3/Le Tri-Pack

C’est une solution alternative. Un sac à dos en forme de triangle se monte sur les deux jambes de votre trépied, que vous portez ensuite sur le dos de la même manière que tout autre sac à dos. Les jambes de votre trépied peuvent être laissées étendues sur toute la longueur, vous permettant de débrider votre portée rapidement, ou elles peuvent être réduites pour passer par un terrain accidenté (ou pour le transport à bicyclette / moto).
Une poche à fermeture éclair, est accessible seulement du côté du Tri-Pack.
Ainsi, en toute sécurité contre votre dos, vous gardez des objets de valeur, le guide de terrain ou l’ imperméable.

  • Garder l’optique stable.

Voici trois techniques pour aider à garder vos jumelles stables sur le terrain.
Trouvez aussi quelques astuces pour garder une longue-vue sur son trépied stable malgré le vent.

1/La technique “soutien au visage” (face brace)

Elle consiste à placer vos mains à votre visage pour rester stable.
Décrivons-la:

-Tenez les jumelles normalement.

-Faites glisser vos mains vers votre visage sur les barils des jumelles jusqu’à ce que seuls le petit doigt et l’annulaire (troisième et quatrième) entourent l’extrémité arrière du corps des jumelles.
Peut-être que vos jumelles vous paraîtront un peu lourdes sur le nez, c’est parce que vous les portez trop à l’arrière de leur centre de gravité.

-Enroulez chaque pouce vers le haut, comme si vous donniez un coup de poing, et fléchissez vos mains afin que le second os de la pointe du pouce soit pressé contre vos pommettes.

-Enfin, entourez de vos doigts de chaque main sur chaque oculaire de vos jumelles correspondantes. Vous aurez vos mains comme si vous regardiez dans une fenêtre lumineuse la nuit.

Dans cette position, les mains vont faire un lien structurel solide entre le corps des jumelles, au travers de vos mains et pouces, à votre visage.
Jusqu’à ce que vous sentiez comment faire pour rester stable, vous pouvez maintenir l’instrument.

2/La technique de fronde (Sling)

Elle est enseignée par les photographes professionnels qui dispensent les cours à l’Ecole de Photographie Nikon.
Cela consiste à utiliser une sangle ou lanière pour la stabilité, permettant aux gens de maintenir leurs jumelles (et appareils photos) avec plus de constance qu’on le peut avec les autres méthodes.

Bricolage

-Fixer une longue et large sangle aux jumelles. Qu’elle soit en néoprène c’est possible mais les matériaux qui ne sont pas extensibles seront meilleurs. Ajuster la sangle afin qu’elle soit aussi longue que possible.

-Maintenez les jumelles afin qu’elles soient horizontales et que la sangle pende.

-Insérez vos mains à travers la boucle de la sangle l’une après l’autre, puis saisissez les jumelles normalement.

-Laissez la sangle pliée de sorte que vos coudes passent à travers la boucle et que la sangle touche vos triceps.

-Répartissez les coudes vers vos côtes, serrez la sangle sur votre poitrine.

-Pour tenir pendant de longues périodes, poussez vos pouces et rapprochez vos poignets sur les jumelles puis concentrez-vous à partir de la face inférieure des jumelles avec vos pouces. Sinon, vous pouvez incorporer la technique de “casquette de baseball” ci-dessous.

Si la sangle n’est pas assez serrée, réajustez .

Les avantages de la technique de fronde sont que les bras sont serrés contre les côtés de la poitrine qui fait comme une plate-forme stable et reposante.
La sangle maintient les bras les empêchant de glisser vers l’extérieur.
La théorie est la même que l’aide d’une fronde de fusil: pour créer une plate-forme statique à l’aide des forces égales et opposées contraintes.

3/La technique de la casquette de baseball.

Elle peut être utilisé avec n’importe lequel des doigts antérieurs, et consiste à porter une casquette de type base-ball avec un bord raide.

Maintenir les jumelles normalement, ou comme l’une des techniques ci-dessus.

Avec vos doigts du milieu, atteindre et saisir le bord de la casquette.

 

  • Astuces pour la longue-vue.

Même avec un trépied, il est parfois difficile de garder la longue-vue stable.
Voici quelques astuces que vous pouvez utiliser pour améliorer la stabilité de votre longue-vue:

-Accrochez quelque chose de lourd à un des pieds, comme un sac à dos ou une bouteille d’eau.

-Mettez une sacoche ou un sac Ziploc rempli de sable ou d’eau attaché à l’avant de la longue -vue

-Par grand vent, assurez-vous que le trépied soit positionné de telle sorte que les points de ses pieds soient exactement directement sous le vent. Cela sera plus difficile pour le vent de renverser votre  trépied.

 

  • Protéger les Objectifs

La clé pour une meilleure visualisation est d’avoir une optique au top.
Si les lentilles sont sales ou rayées, l’image souffrira évidemment de mauvaise qualité. Et, comme nous le verrons plus loin:
moins les lentilles seront nettoyées souvent, et plus longtemps elles dureront.

Même les jumelles les moins chères seront généralement fournies dans des malettes et avec un cache d’objectif.

La plupart des jumelles moyennes et celles à des prix plus élevés sont livrées avec un dispositif appelé « rain guard ». Ce sont essentiellement des capuchons qui sont d’une seule pièce et s’ajustent simultanément sur les deux lentilles d’oculaires. On les attache à la sangle des jumelles ou directement sur les jumelles afin qu’ils soient toujours disponibles.

Avec une bonne optique, les observateurs d’oiseaux utilisent habituellement leurs rain guard. Même dans les régions où il pleut très peu ce dispositif est très important.
Comme on dit, “ces gardes-mangers travaillent bien sous la pluie, aussi!  »
Ils conservent également les lentilles exemptes de poussière dans le désert et le milieu salin de l’océan.

Cela vaut pour les bouchons d’objectif aussi. Surtout sur l’océan, des bouchons qui se fixent et pendent des objectifs peuvent économiser beaucoup de temps de nettoyage. Vous ne savez jamais quand l’oiseau de vos rêves va voler sous vos yeux.

  • Nettoyer Vos Objectifs

« Déterminez toujours si oui ou non votre télescope doit être nettoyé.
Quelques poussière ou des morceaux de peluches ne gêneront pas la performance visuelle ou photographique de votre télescope, mais par contre un nettoyage excessif peut provoquer des petites rayures, qui nuiront à la performance bien plus que des peluches ou de la poussière.
Ces rayures vont causer la diffusion de la lumière, ce qui est très préjudiciable à la performance optique.
Les monoculaires professionnels utilisés de nuit, ont seulement besoin d’être nettoyés tous les six mois ou plus « .
(Conseils tirés d’un manuel Celestron)

Avant de nettoyer les lentilles, souffler la poussière visible avec un ventilateur mécanique (pas un produit aérosol en conserve) ou brosser légèrement avec une brosse à objectif. Si cela supprime le problème, ne pas nettoyer la lentille plus loin.

Bricolage

Plutôt que d’acheter des solutions de nettoyage dans le commerce, vous pouvez faire le vôtre très simplement.
Une bonne solution de nettoyage est un mélange 50-50 d’alcool isopropylique et d’eau distillée avec quelques gouttes de détergent biodégradable de lavage.

Pour le nettoyage des verres de lunettes ne pas utiliser la buée de votre respiration, ni votre salive ou encore même des solutions commerciales. Ces solutions contiennent des silicones, qui peuvent être difficiles à retirer des lentilles.
Kodak, R.O.R. (Huile de grignons Remover) et Kleer-Vu sont des solutions éprouvées de nettoyage commercial.

Utilisez des boules en coton naturel ou des chiffons de nettoyage de lentilles qu’on trouve dans le commerce pour nettoyer les lentilles. Utilisez le plus fréquement des boules de coton doux ou tissu doux.
Attention!!

-Aux tissus de papier type sopalin qui peuvent rayer les revêtements sur la lentille.

-De vous assurer que la boule de coton ou de tissu ne soit pas baveuse car vous ne voulez pas que le liquide pénètre dans l’instrument.
-A la plupart des solutions de nettoyage qui sont des solvants et peuvent endommager la colle en place sur les lentilles.
-Pour éviter des nettoyages fréquents, stockez toujours votre optique fermée avec le bouchon.

 

Notice:

-Essuyez doucement avec le coton ou un chiffon humide sans frottement ni pression.
-Essuyez avec une boule de coton propre et sec ou d’un chiffon.

Si les lentilles ont séchées dans un environnement salé:
-mouillez délicatement les dépôts de sel avec du coton humidifié (ou un tissu).
-Laissez les dépôts ramollir avant de les nettoyer normalement.

Si les lentilles sont rayées:
-pensez à contacter le fabricant pour en savoir davantage sur les lentilles polies et re-enduites (un peu comme un pneu réchappé).
Cela peut se révéler moins cher que l’achat de nouveaux équipements.

De nombreux ornithologues amateurs ont un engouement particulier pour le système de nettoyage LensPen disponible auprès de plusieurs fabricants.
Les utilisateurs d’appareil photo, à la fois fixes et vidéo, devraient également se procurer le Mini LensPen.
Sa pointe de nettoyage plus petite sera en mesure d’entrer dans le viseur.

 

Conclusion:

-Des sangles de jumelles extensibles sont plus confortables, mais donnent moins de stabilité. Les harnesses libérent vos mains pour d’autres tâches.
-Il existe plusieurs astuces pour maintenir jumelles stable.
-Des précautions supplémentaires sont nécessaires pour maintenir un périmètre sûr et fixe  malgré le vent.
-Trop de nettoyage peut nuire aux lentilles, il est donc préférable de les empêcher de se salir.
-Si les lentilles doivent être nettoyées, brosser la saleté d’abord.
Utilisez uniquement des solutions de nettoyage approuvées pour les lentilles revêtues

Add Comment