Mieux connaître les jumelles

Chers amis, savez-vous quel dispositif optique est super polyvalent en plus d’avoir une utilisation courante?

Bingo! Ce sont bien les jumelles!

Les jumelles, il en existe une étonnante diversité allant des petites qui ne dépassent pas de votre main, aux énormes qui seront bien plus stables sur un trépied.

Les jumelles « Sunagor  Micro Zoom 9-45 x 21 » tiennent dans votre main !

  • Très puissantes, ces jumelles permettent un agrandissement de 9 à 45 fois, le tout dans un format de poche ultra compact
  • Prismes BAK-4 ultra haute qualité avec optiques multi-couches pour une image lumineuse sans reflets
  • Levier de zoom mobile pour un zoom instantané et bouton de mise au point pour une mise au point rapide et précise
  • Oculaire de correction dioptrique intégrée pour s’adapter à la vue de chacun.

Les Jumelles « Olympus DPS-I 10X50, l’exemple d’une grande paire »

  • Grossissement 10x
  • Protection UV pour protéger des yeux contre les rayons nocifs du soleil
  • Grand Angle de vision idéal pour l’observation des sujets en mouvement
  • Verres asphériques pour une observation claire et nette
  • Objectifs avec revêtement d’une seule couche pour un maximum de luminosité et de contraste

Les énormes jumelles Orion « Giant View 25×100 »

  • Les Giant View 25×100 sont parfaites! Chez Orion voici les plus grosses et meilleures jumelles d’astronomie, avec des lentilles objectives de 100 mm et un grossissement puissant de 25 fois.
  • Dimensions du produit Larg 62 cm x long 38.9 cm x hauteur 26.9 cm pour 4, 6kg: prévoyez un trépied
  • Les prismes BAK-4 et déflecteurs internes de précision assurent des images nettes et un contraste agréable.
  • Il s’agit du même ciel nocturne, mais avec ces jumelles, vous ne le verrez plus jamais comme avant. On peut même voir les lunes de Jupiter!

Autant de variétés pour autant d’utilisations et d’utilisateurs, évidement que vous soyez ornithologue, chasseur, fan de théâtre ou tireur d’élite, voilà un outil, dont vous ne pourrez vous passer.
Les jumelles sont entrées dans les mœurs de catégories de métiers, et de loisirs, car avouons-le, leurs spécificités font de chacune d’elles un petit trésor.
Elles nous facilitent la vie en nous permettant de voir les choses d’une façon différente et en optimisant notre activité..

Énumérons ensemble quelles sont les utilisations type d’une paire de jumelles.

  • Les sorties nature (randonnée, camping)
  • L’observation des oiseaux (soit l’ornithologie)
  • La pratique de sports (golf, sport en stade, sport équestre)
  • La pratique d’activités aquatiques (surveillance de baignade, véliplanchisme, rafting, métiers de marine civile et militaire)
  • Les sorties culturelles (concert, théatre, hippodrome match de tennis, meeting, match de foot)
  • Les activités aériennes ( U.L.M, pilotage drone, aéromodélisme, montgolfière, escalade)
  • Les voyages, vacances et découvertes.
  • Les activités de tir (paint-ball, action militaire, tireur d’élite, ball-trap, la chasse, le tir à l’arc)
  • L’observation amateure du ciel nocturne (astronomie)
  • Les métiers de la surveillance et de la sécurité privé.

Au milieu de toutes ces utilisations de jumelles, il y a la vôtre.

Puis il y a un moment où vous regardez d’un peu plus près, pour choisir votre paire et que vous vous rendez compte que:
1/ Ca fait cher,
2/ Il va falloir trouver la bonne paire, vu le prix!
3/Il y a trop de paires qui prétendent être exceptionnelles, et pourtant parfois l’écart de prix est fou!

Nous sommes bien d’accord avec vous…

Alors faisons le tri sur deux catégories principales pour vous donner une idée.

Vous avez dû le voir, deux types de « corps » structurels reviennent dans l’apparence physique des jumelles.
On appelle cela les configurations en prismes.

 

Vous trouverez donc des jumelles à prisme de toit, ou des jumelles à prisme de Porro.

Ici des jumelles à prismes de toit
Ici des jumelles à prismes de Porro

Prisme de toit, explications:

Les dernières technologies ont créées les jumelles à prisme de toit. D’ailleurs dans l’éventail de choix de qualité supérieure, on trouve essentiellement des jumelles à prismes en toit.
Les avantages de ce type de jumelles:
– leur étanchéité pourra être totale étant donnée leur configuration de mise au point interne qui s’effectue en déplaçant un groupe de lentilles situées à l’intérieur du corps de la jumelle par le biais d’une simple molette.
– une mise au point minimale très courte (moins de 2m) dans un corps compact, facile à emporter
– leur corps étroit ne vous offrira pas un champs de vision très large par rapport à une paire en prisme de Porro, mais par contre une bien meilleure transmission de l’image lumineuse et linéaire.

Prisme de Porro, explications:

La configuration première des jumelles à prisme de Porro, est dûe à Ignazio Porro. Il a conçu ce dispositif interne après l’invention en 1608 des jumelles longue-vues (Hans Lippershey, un opticien hollandais).
Sa conception Porro de l’ensemble des tubes est élaborée de telle sorte que l’on puisse régler l’écart inter-pupillaire pour l’ajuster d’un individu à l’autre, mais ce système de prisme est plus simple à élaborer que celui en prisme de toit.
Les avantages de ce type de jumelles:
– il est possible de régler chacun des oculaires pour tenir compte d’une éventuelle différence de capacité visuelle d’un œil à l’autre de l’observateur.
– le champs de vision pourra être large
– l’impression de profondeur est plus important qu’avec des jumelles en prismes de toit.

Mais qu’est ce qui distingue une paire en prisme de toit d’une autre paire en prisme de toit?
Au prime-abord rien pour le néophyte, cependant en y regardant de plus près il y a des éléments qui diffèrent au niveau de leur qualité.
Car sinon, comment expliquer qu’en y mettant les yeux on ne voit pas les même choses et on ne bénéficie pas du même confort selon la paire de jumelles? C’est à présent le moment de farfouiller dans les aspects internes des traitements de lentilles.

Le traitement de la lentille

Petite question, pourquoi observons-nous au travers de jumelles?
Pour voir sans être vu.

 Métier détective privé.

 

Et voilà pourquoi les lentilles des jumelles ne devant pas refléter la lumière possèdent des verres traités anti-reflets et sont équipées de pare-soleil.

En effet, beaucoup de verres de lentilles sont traités pour vous faire profiter d’une image impeccable et d’un confort optimum.
C’est également sur ces critères que vous choisirez vos jumelles.

Ainsi, des lentilles aux reflets blancs révéleront leur absence de traitement, contrairement à celles aux reflets colorés, qui seront estampillées de mention en Anglais telle que:  » Fully Broadband Multicoated ».

Choisir une paire aux verres reflétant le vert, l’orange, le rouge, le violet, le bleu est donc synonyme de bonne acquisition.

L’ABC des traitements de lentilles

Des appellations en anglais qui ne signifient rien pour vous sont étalées dans les options de jumelles…. voici un petit décryptage.

  • U.V Treatment, ruby, gold, green :

    ce sont des filtres supplémentaires pour une amélioration du confort d’observation et de l’image.

  • Magnesium fluoride Treatment :

    En améliorant le contraste et en réduisant les effets parasites, voilà un traitement qui permet de transmettre la lumière presque totalement.

  • Multicoated Treatment :

    Ce type de lentilles a bénéficié entièrement d’un traitement à l’additif de Dioxyde de Zirconium et d’Oxyde d’aluminium, pour un meilleur rendu des couleurs.

  • Surface Treatment :

    Cela signifie que toutes les surfaces optiques intérieures et extérieures sont traitées afin d’ améliorer le contraste.

  • Prismes au bak4 et prismes au bk7:

    Les fabricants qui les intègrent indifféremment l’un ou l’autre nous promettent une luminosité identique. Pourtant le meilleur résultat en terme d’image, s’avère être réalisé avec des prismes au baryum baK4.

 

Grossissement et champs de vision

Champs de vision

Sur une paire de jumelle il y a un plateau sur lequel vous trouverez mentionné en « degrés » ou en « capacité sur 1000 mètres » le champs de vision qu’elle déploie dans son image.
Comme dit précédemment, les jumelles ayant un corps en prisme de toit ont un champs de vision moins large que celui des jumelles en prisme de Porro, cela étant dû à leur forme étroite.
La portion du paysage est mesurée de gauche à droite sur l’image fixe que vous pourrez voir dans votre dispositif optique.

Un exemple concret, vous voyez noté « 200 mètres » sur le plateau d’une paire de jumelles.
Cela signifie qu’à 1000 mètres de « la cible » vous pourrez percevoir une portion maximale du paysage qui s’étend sur 200 mètres de large.
Dans ce cas-là d’ailleurs, vous aurez entre vos mains une paire de jumelles dite « grand champs » car la largeur de paysage mentionnée est supérieure à 100 mètres.

Lorsque vous observerez au travers d’un dispositif, l’ image perçue ne doit pas être floue sur ses bordures.

 

Le casse-tête des degrés

Une partie des jumelles a un champs de vision exprimé en degrés. C’est tout de suite plus compliqué de déterminer facilement cette capacité à 1000 mètres! Alors procédez à ce simple calcul: exemple des degrés indiqués sur le plateau:6°.

Le calcul est le suivant: degré de grossissement indiqué multiplié par la norme du 1 degré constant (qui est de 17.4 mètres)
Donc 6X 17.4= 104.4

Là aussi votre paire sera une « grand champs » et cette fois, c’est parce-que votre produit de calcul est un nombre au-dessus de 64.

En bref, plus le champs de vision est large et plus vous trouverez confort et qualité de vision sur un panorama très large aussi.

Gardez à l’esprit qu’un choix technique général s’impose à vous:
Choix1: un champs large, avec un zoom pas très élevé.
Choix2: un zoom optimal, avec un champ de vision rétrécit.

Grossissement

Quasiment chaque jumelle s’identifie par son nom, sa marque, et par un ensemble de nombres tel que aXb.

Pour comprendre ce que peut vous offrir une paire de jumelles, prenons par exemple celle-ci, désignée: Orion Astro 20×80.

Eh bien lorsque vous regarderez votre sujet au travers, il sera rapproché de vous de vingt fois.
Cette paire de jumelles a également un nombre élevé pour sa dimension de lentille d’objectif, on lit x80, ce qui signifie que la largeur de la lentille est de 80 millimètres.
Quelle transcription sur votre image?
Tout simplement, comme ce chiffre est élevé cela signifie que: la lentille est grande, que les jumelles sont lourdes et prennent de la place.
Il faudra penser à la fixer sur un trépied afin d’avoir une image stabilisée.
Une large lentille, cela signifie aussi que la vision offerte par cette paire sera nette et que l’image sera claire.

Sachez que plus la pupille de sortie est grande, plus les jumelles sont lumineuses.

Néanmoins le diamètre de la pupille de l’œil de l’observateur ne doit pas dépasser la pupille de sortie des jumelles, au risque de perdre de la lumière.

Nous constatons donc l’importance des dimensions de aXb dans le choix d’achat.(grossissement X diamètre)

Mais attention, notez qu’ il est très difficile de ne pas avoir d’effet de tremblement de votre image lors d’un grand zoom sur un sujet.

Cela est dû au fait de la réduction du champs de vision par rapport à la distance du sujet.
Il vous sera alors quasiment impossible de suivre ce sujet si il vient à se déplacer.

 

 

 

 

Mise au point

Si vous aimez observer les petites choses choisissez des jumelles possédant une mise au point minimale très courte de moins de 2 mètres.
Cependant méfiez-vous du dédoublement de l’image lors des observations de cet ordre.

Si vous êtes ornithologue amateur, choisissez une paire qui offre une mise au point minimale de 5 mètres (ou moins) afin d’observer un sujet situé à distance au maximum de cinq mètres.

 

Nous voilà arrivés à la fin de cet article, qui on l’espère vous aura aidé à décrypter l’argot de ces outils merveilleux que sont les jumelles, mais aussi à comprendre les critères de choix pour une future acquisition.

Add Comment