JUMELLES ET MONOCULAIRES A VISION NOCTURNE

Générations et périphériques des technologies de vision nocturne

Désignations de génération

La technologie de vision nocturne existe depuis longtemps. Chaque niveau correspond à une génération.
Chaque génération correspond à une spécification militaire U. S. définissant les composants, les exigences de performance, et les paramètres de qualité.

Les dispositifs de vision de nuit existent en trois types de conceptions (génération 1, 2 et 3). Les autres désignations (Génération 1+, 2+, 3+ et 4) peuvent offrir des améliorations, mais ne correspondent pas à la côte officielle acceptée des générations.
Ces désignations ne sont pas spécifiquement définies, et les nominations ne sont pas appliquées de uniformément.

Certains fabricants se vantent également d’ appareils disposants de vision nocturne Génération 4. Ceux-ci ne sont pas officiellement adoptés par l’armée, alors la désignation n’a pas gagné l’acceptation générale. Nous allons discuter de cette génération brièvement ci-dessous car il est probable que cette désignation doive en effet obtenir l’acceptation et les spécifications militaires officielles (définition de spécifications des militaires).

Vision nocturne de génération 1

Les dispositifs de vision nocturne de la première génération sont les modèles de consommation les plus courants et les moins coûteux sur le marché aujourd’hui.

Ces dispositifs ont une gamme large et de qualité, plus que toute autre génération.
Pour donner une idée de prix, des monoculaires de génération 1 auront une  fourchette de prix entre 100€ et 400€. Les différences de qualité et les caractéristiques sont importantes dans cette gamme de prix.

La génération de 1 vision nocturne a été initialement développée par l’armée américaine dans la guerre du Vietnam. Ces dispositifs sont également appelés « champs Starlight » et ont été une amélioration considérable des  appareils de la génération 0, principalement grâce à l’amélioration de la photocathode.

Les dispositifs de génération 1 sont utilisés malgré les distorsions d’images et une faible capacité de collecte de lumière.
Cette qualité de gamme peut décourager les acheteurs initiaux de cette technologie.

Les dispositifs de Génération 1, bien que nettement plus faibles dans la capacité de collecte de la lumière que les  dispositifs de génération 2, sont bons et gagnent énormément en efficacité avec l’incorporation de la norme illuminateurs IR.

Ces unités sont souvent tout ce qui est nécessaire pour les campeurs et les plaisanciers. L’observation de la nature en général la nuit pourrait aussi être plus aisée avec les meilleurs modèles. La meilleure performance en génération 1 est obtenue avec des dispositifs utilisant des éléments optiques entièrement revêtu de verre. Les unités optique qui incorporent plastiques/composites ne sont pas recommandées.

Vision nocturne de génération 2

Le principal changement de conception entre Génération 1 et Génération 2 a été l’ajout d’une plaque de microcanaux car elle améliore de façon significative la capacité d’amplification de la lumière des dispositifs, donc intensifie l’image. En multipliant le nombre d’électrons qui circulent à travers les microcanaux, l’image est beaucoup plus lumineuse. Forcer les électrons dans une trajectoire linéaire assure une sortie plus ordonnée et beaucoup moins de distorsion dans l’image. Cela permet également qu’il y ait moins de charge dans le tube intensificateur, car l’accélération n’est pas la principale source d’amplification de la lumière, .

L’augmentation significative de la capacité des dispositifs de génération 2 a un grand coût cependant. Les monoculaires de génération 2 ont des prix aux environs de 900€- 1300€.
Bien que ce soit un bond important dans la qualité d’image, la luminosité et durée de vie prolongée sur les produits de génération 1, l’achat de ces dispositifs rend cet investissement beaucoup plus intéressant pour les utilisateurs sérieux de la vision nocturne.

Vision nocturne de génération3

Les conceptions de deuxième génération, ont connues des améliorations.
La plus importante est l’ajout de la plaque de microcanaux, alors que la photocathode n’a eu qu’une amélioration minime.
Les dispositifs de troisième génération ont été considérablement améliorés par le passage à un nouveau matériau de photocathode – arséniure de gallium.
Un film barrière d’ions a été ajouté pour augmenter la vie de tube intensificateur d’image.

Ceci, ainsi que d’autres améliorations dans la plaque de microcanaux, a donné des dispositifs de vision nocturne de génération 3 possédant une bien plus grande capacité d’amplification de  la lumière, une meilleure résolution et des images plus claires avec moins de parasites.

Encore une fois ces nouveaux appareils emmènent à faire un bond important dans le coût. Dans nos comparaisons de prix, nous avons trouvé des monoculaires 3eme génération à des prix aux environs de 2800€ et 3500€.
Bien qu’ils bénéficient encore de l’ajout d’un illuminateur IR, la sensibilité accrue de ces appareils leur permet de fonctionner entièrement passive à l’extérieur.

La génération 3 vision de nuit, est normalement réservée aux seuls plus exigeants naturalistes, aux chercheurs,à la police,à la sécurité intérieure, etc..  en raison de son coût très  élevé. Ils sont des instruments de haute technologie que les deux ces derniers et « Génération 4 » dispositifs de vision nocturne sont limités dans les ventes et ne peuvent pas être expédiées hors des Etats-Unis sans autorisation spéciale du Département d’Etat.

Vision nocturne de génération 4

Bien que les fabricants utilisent ce terme, les militaires n’acceptent pas officiellement, de nommer cette technologie “vision nocturne de 4ème génération”.

La désignation est largement débattue et le nom donné par l’armée américaine est “intensificateurs d’image Filmless & Gated”. (trad: sans film et fermée)

La terminologie « sans film » fait référence à l’élimination de la pellicule barrière d’ions qui a été ajoutée à la génération 3 d’image. Cela donne un rapport supérieur de « signal sur parasite » (moins de «neige» dans l’image).

La terminologie « fermée » fait référence à une alimentation fermée. Cette technologie permet de faire fonctionner les appareils de vision nocturne pendant le jour (si nécessaire). Il améliore également la résolution de l’image et minimise un halo à partir de sources de lumière vive.
Si, par exemple, vous avez au loin une maison lumineuse à cause du halo typique qui l’entoure, cette lumière est réduite à son minimum et la résolution globale de l’image est améliorée.

En bref la génération 3 a amélioré sa vision nocturne par une vision encore plus nette, une encore plus grande capacité de voir dans des conditions très sombres et un autre saut dans le prix. Notre comparaison générale des prix de cette technologie montre des monoculaires   dans une fourchette de prix allant d’environ 4500€ à 6000€.

Les différents types de dispositifs de vision nocturne

Les dispositifs de vision de nuit que l’on trouve habituellement sont des monoculaires, des jumelles ou des lunettes (lunettes de visée aussi pour des applications militaires et de chasse). La technologie de vision nocturne, comme défini plus haut, reste constante et ces types ne sont que des configurations différentes. Chaque configuration est un peu différente et a ses propres forces et faiblesses. Ci-dessous, nous définissons chacune d’elles et donnons quelques informations de base sur leurs meilleures applications et utilisations.

Les monoculaires de vision nocturne

A l’avant, on trouve un objectif classique, qui capte la lumière ambiante et un peu les lumières proches infrarouge. Cette lentille focalise la lumière entrante sur une photocathode à l’extrémité avant d’un tube intensificateur d’image. La lentille d’objectif est réglable et s’utilise pour focaliser à différentes distances, de la même façon qu’on le ferait avec le bouton de mise au point d’une paire de jumelles.

Les jumelles de vision nocturne

Une paire de jumelles est similaire à un monoculaire si ce n’est qu’elle a l’avantage d’avoir deux oculaires pour voir plutôt qu’un seul, mais on l’utilisera de la même façon.

Il y a deux conceptions de base pour des jumelles de vision de nuit:
La première serait comme un binoculaire régulier avec deux oculaires, deux tubes intensificateurs d’image et deux lentilles de l’objectif (comme deux monoculaires articulés entre eux).

Le second type de conception a également deux oculaires, mais un seul tube intensificateur d’image et objectif (l’image provenant d’un seul tube intensificateur d’image est divisé et dirigé avec des miroirs en deux oculaires).
Là encore, comme avec des monoculaires de vision de nuit; les grossissements sont raisonnablement bas (2x-4x). Ils sont également semblables à des monoculaires en ce qu’ils sont mieux utilisées pour « arrêter et regarder » types d’applications plutôt que tout en se déplaçant.

Les règles pour un grossissement plus élevé par rapport à la performance sont les mêmes que pour un monoculaire.

Les lunettes de vision nocturne

La principale différence entre les jumelles de vision nocturne et des lunettes de vision nocturne est que, en général, des lunettes n’ont qu’une puissance (1x).
Bien que certaines jumelles et monoculaires aient une tête amovible, en général, celles-ci sont difficiles à utiliser en continu ou en vision circulaire parce qu’il y a des conflits entre le grossissement et notre perception normale de la profondeur.

Les lunettes sont des mains-libres et comprennent un casque ou tête amovible à monter.

Elles sont parfaites pour la marche à travers les bois tout en regardant autour soit durant la nuit. Elles ne présentent l’avantage de l’agrandissement qui amène les objets en vue plus rapprochée. Certains modèles, cependant, ont l’avantage de montures de tête amovibles et  des lentilles d’agrandissement plus élevées qui peuvent être ajoutés en option pour convertir les lunettes en binoculaire.

En conclusion

La désignation de «génération» est la spécification militaire qui désigne une conception de la technologie starlight aux appareils de vision nocturne.
Cette désignation définit le niveau de sophistication de la conception et de votre capacité ultérieure à voir dans l’obscurité.

  • Les dispositifs de première génération sont facilement disponibles et abordables, mais ont des capacités limitées et des distorsions notables dans le champ de vision. Il existe de grandes variations dans la qualité de ces dispositifs sur le marché.
  • Les dispositifs de seconde génération avaient d’importantes améliorations de conception qui ont augmenté de manière significative leurs capacités et ont réduit les distorsions mais avec un grand saut dans le prix d’achat.
  • Les dispositifs de troisième et quatrième  génération sont tellement sophistiqués que leur exportation des États-Unis est limitée.

Ces dispositifs sont assez puissants pour être utilisés complètement passivement (sans illuminateurs IR). Les coûts prennent à nouveau écart énorme d’augmentation et ne peuvent  attirer que les amateurs très sérieux, les chercheurs et les professionnels de la loi.

Les dispositifs de vision de nuit sont configurés soit en tant que monoculaire, binoculaire ou lunettes. Chacune de ces configurations a sa propre application et utilisation.

Add Comment